Grizzly : Une aventure dépaysante et chaleureuse

120x160_GRIZZLY_HD RVB

Le pitch : Une année de la vie d’une famille de grizzlys en Alaska, et leur interaction avec la faune voisine : loups, saumons, orques… Dans des paysages grandioses, on découvre la vie trépidante de ces animaux emblématiques, pour répondre à la question suivante : Comment le grizzly peut-il être, dans notre inconscient collectif, à la fois un animal féroce et le symbole de l’animal rassurant pour tous les enfants du monde ?

Quelques mois après Terre Des Ours, c’est au tour de DisneyNature de proposer un film documentaire autour de ces animaux à travers Grizzly. Entre la découverte et et l’aventure animale, Grizzly fait le choix judicieux de s’intéresser à une famille, plus précisément à une mère et ses petits, dès la fin de l’hibernation. Dans l’immensité de l’Alaska, le film suit cette petite famille à la recherche de nourriture dans une nature, certes superbe, mais qui réserve autant de surprise que de dangers. L’avantage de s’intéresser à une famille, c’est que cela donne une dimension familiale et finalement plus attachante au film, car Grizzly parvient à nous faire oublier le caractère bourru et imprévisible des ours grâce à cette maman ourse prête à tout pour protéger ses petits. Avec une narration simple et discrète, Grizzly permet à la fois de découvrir des décors naturels somptueux, à travers des prises de vue fantastiques et une photographie superbe qui offrent des images hallucinantes sur les animaux et la beauté brute de l’Alaska. Une avalanche cotonneuse, des pleines verdoyantes, des gros plans sur la fourrure des ours comme si on y était… Grizzly permet de voir des images souvent inédites sur cette nature souvent inexplorée.
Malgré un format court, le film prend son temps pour capter toutes les images fortes qui font de Grizzly une formidable aventure, aussi bien visuelle que frissonnante. D’un hiver à l’autre, Grizzly narre le véritable combat d’une mère, entre la longue marche pour trouver de la nourriture et l’attente interminable pour trouver du saumon, en passant par les états d’âme de ses congénères. Un voyage éprouvant, souvent mis à mal par des menaces inévitables (les prédateurs à l’affût de proie facile comme des oursons) et d’autres inattendues (un mâle oméga bougon et cruel) qui nous tient en haleine d’un bout à l’autre du film. Comme toujours, les films de DisneyNature sont tout aussi éducatifs que ludiques et Grizzly n’échappe pas à cette règle en expliquant, au fur et à mesure, le mode de vie des ours, tout en offrant des scènes follement attendrissantes et d’autres plus rigolotes (la pèche au saumon).

Cependant, le coté tout public du film fait rapidement tiquer car, dans l’idée, sûrement, de ne pas choquer un jeune public, le film à tendance à éluder et/ou édulcorer certains détails ardus de la vie des ours. Si différentes menaces rôdent autour de la famille d’ours, Grizzly a tendance à privilégier le happy-end et évite de mettre l’accent sur la nécessité vitale (et légèrement horrible) pour la mère de se nourrir suffisamment avant la prochaine hibernation [SPOILER : en effet, si la maman ourse ne se nourrit pas assez avant d’hiberner, elle devra manger ses petits, qui de toutes façons mourront de faim]. Si Terre Des Ours n’avait pas hésité à mettre en avant le mode de vie solitaire et souvent violent des ours de Sibérie, Grizzly préfère narrer une aventure parsemée de gros nounours en Alaska. Deux points de vue qui se valent, mais pour ma part, je préfère la découverte attendrissante proposée par Grizzly.

Un dernier point intéressant, le générique final du film permet d’en découvrir un peu plus sur les conditions de tournage et l’impressionnante proximité entre l’équipe de tournage et ces bêtes pourtant dangereuses.

En conclusion, Alastair Fothergill et Keith Scholey propose une aventure magnifique et divertissante, permettant de redécouvrir les ours sous un angle plus chaleureux. Grizzly est un film idéal pour les curieux et convient à toute la famille, grâce à son format court de 78 minutes. À voir.

Dites à mes aaaamis que je m'en vais !

Dites à mes aaaamis que je m’en vais !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s