[CRITIQUE] Nos Futurs, de Rémi Bezançon

nosfuturs

Sympathique mais maladroit, Nos Futurs est une comédie pétrie de bonnes intentions avec un twist final bien trouvé. Cependant, les retrouvailles et le road trip festif entre potes ne parviennent pas à camoufler l’impression de déjà-vu qui flotte autour du film de Rémi Bezançon, ni à faire oublier le manque de fluidité du scénario et de ses dialogues. Si l’envie de prendre la route avec Pio Marmai et Pierre Rochefort est présente, le manque de complicité et de naturel du duo nuit à sa crédibilité, faisant de Nos Futurs un film plutôt long au rythme trop plat.

Le pitch : Deux amis d’enfance, qui s’étaient perdus de vue depuis le lycée, se retrouvent et partent en quête de leurs souvenirs…

Jusqu’à présent, Rémi Bezançon avait presque fait un sans-faute. Si son premier film, Ma Vie En L’Air ne m’avait pas transportée, Le Premier Jour Du Reste de Ta Vie fait partie de ma longue liste de films préférés, tandis qu’Un Heureux Événement avait réussi à me plaire, malgré son sujet (qui ne donne pas très envie d’avoir un enfant !). Dans Nos Futurs, Rémi Bezançon retrouve son acteur fétiche, Pio Marmai, et propose une comédie aux accents dramatiques autour des retrouvailles entre deux amis d’enfance qui ont suivi des chemins différents.

Après avoir dressé un portrait plutôt pessimiste de l’âge adulte, des responsabilités et de la vie en couple, Nos Futurs part directement en quête des souvenirs de son personnage principal, en confrontant deux personnalités opposées : l’adulte responsable et le grand gamin. Afin de revenir au moment où tout a changé, les deux amis décident de faire une fête avec leurs anciens amis du lycée et partent fouiller leurs souvenirs, mêlant passé et présent. Rapidement, la légèreté du film bute sur un tabou sensé être le point central. En effet, Pierre Rochefort incarne un personnage rigide malgré ses sourires (forcés), qui refoule visiblement quelque chose, ce qui rend sa relation amoureuse chaotique et ses interactions avec les autres explosives. Cependant, en tricotant autour de ce secret, Nos Futurs sème le doute sur son histoire, de façon imperceptible, comme si le film, globalement appréciable, était voilé par une ombre pesante qui gêne la fluidité de l’ensemble. Résultat, l’aventure de ses deux amis traîne en longueur afin de faire durer l’illusion, creusant finalement un fossé béant entre le personnage incarné par Pio Marmai et les autres.
Le problème, c’est qu’une fois le twist dévoilé, on réalise bien trop tard que Nos Futurs n’est pas vraiment une comédie, mais plutôt un drame déguisé. Si cette construction de scénario peut être intéressante, elle ne fonctionne pas vraiment dans un tel film qui, en plus, se conclut avec un happy-end bien trop expéditif. En résumé, l’idée était bonne, mais la réalisation s’avère finalement maladroite et ne parvient pas à véhiculer l’émotion voulue.

Au casting, Pierre Rochefort (Un Beau Dimanche, Les Adieux À La Reine…) n’est visiblement à l’aise, je ne sais pas si c’est dû au personnage ou à son jeu, mais il est bien trop rigide, tandis qu’à ses cotés, Pio Marmai (Toute Première Fois, Des Lendemains Qui Chantent…) s’en sort bien avec un rôle attachant et accessible. Autour d’eux, plein d’amis de l’écurie Canal+ : Kyan Khojandi (Bref, Casse-Tête Chinois…), Camille Cottin (Connasse, Connasse – Le Film… et Laurence Arné (À Coup Sûr…) viennent égayer l’ensemble et Mélanie Bernier (Un Peu, Beaucoup, Aveuglément…) se retrouve un peu noyée dans la masse.

En conclusion, Nos Futurs est un léger couac dans la filmographie de Rémi Bezançon. Malgré un ensemble collégial et potentiellement fun, Nos Futurs est desservi par un scénario maladroit, livrant un ensemble peu naturel et donc, peu attachant. Du coup, on subit plus le film qu’on ne l’apprécie. À éviter.

Cheers!

Cheers!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s