[NEWS] Gaumont fête ses 120 ans… en musique !

120ansgaumont

2015 est une grande année pour Gaumont, puisque le distributeur fête ses 120 ans. 120 ans de cinéma, certes, mais aussi 120 ans de musiques de film, dont certaines sont devenues méga cultes.

« Cette année, le cinéma fête ses 120 ans d’existence. Gaumont, la doyenne des sociétés de production cinématographique, aussi. 
Les premiers films produits par Gaumont étaient des phonoscènes, soit les ancêtres des clips musicaux. L’association entre musique et cinéma remonte donc aux débuts de la création cinématographique. Depuis, la musique n’a cessé d’être liée au cinéma. Des années 1930 où les chanteurs et le music hall étaient les stars des films aux exemples de films dont l’argument principal de sortie était la présence d’une chanson populaire en son sein, la musique a toujours accompagné l’évolution du cinéma. 
Chez Gaumont, certains moments musicaux sont particulièrement marquants : 
Edith Piaf et La vie en rose, Miles Davis et Ascenceur pour l’échafaud, Serge Gainsbourg et Le pacha, François de Roubaix et L’homme orchestre, Vladimir Cosma et Reality, Eric Serra et Le grand bleu, Ludovico Einaudi et Intouchables, etc. 
Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur certaines des nombreuses collaborations marquantes et réussies qui font du catalogue Gaumont l’un des plus riches au monde. »

Pour l’occasion, Gaumont avait également préparé une vidéo minimaliste en motion design, avec les 5 des musiques phares qui ont traversé ces 120 ans, que voici :

À cette occasion, j’ai eu la chance d’être invitée à une soirée pour fêter l’événement et découvrir des films cultes Gaumont aux choix, connus aussi bien pour leur succès que pour leurs musiques. Parmi les films au choix, j’ai choisi Les Tontons Flingueurs de Georges Lautner (1963), avec, entre autres, Lino Ventura, Bernard Blier, Jean Lefebvre et Francis Blanche. Moi qui ait beaucoup de mal à découvrir des vieux films (surtout en noir et blanc), c’était l’occasion idéale et je ne l’ai pas regretté puisque j’ai découvert un film drôle, criblé de punchlines bien connues et percutantes, qui a su traversé les âges malgré une identité sixties très présente, grâce à un rythme rodé qui m’a emmenée d’un bout à l’autre sans effort.

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait ! »

 

Et puisqu’un anniversaire se faite toujours en cadeaux, Gaumont m’a bien gâtée (excusez les photos sur ma superbe couverture U_U), avec, en plus du CD des musiques de films Gaumont :

20151204_011209_resized

Une magnifique box La French, incluant le vinyle des musiques du film, les éditions blu-ray et DVD du film

20151204_011404_resized

Le superbe vinyle du film Only God Forgives avec une face décorative

20151204_143232_resized

L’affiche vintage du film La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara (1956)

Alors encore une fois : Joyeux anniversaire Gaumont et merci pour cette soirée de belles découvertes et de cadeaux.

Et pour vous, chers milliards et fidèles lecteurs (si si), restez dans le coin, il se pourrait bien que des cadeaux soient à gagner très bientôt ^^

>>> En savoir plus sur Gaumont et son grand âge
>>> Mon avis sur La French

>>> Mon avis sur Only God Forgives

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s