[CRITIQUE] Un Homme À La hauteur, de Laurent Tirard

unhommealahauteur

Frais, drôle et tout de même touchant, j’avais un peu peur qu’Un Homme À La Hauteur soit un condensé d’humour lourdingue sur les nains et de clichés romantiques. Au lieu de ça, Laurent Tirard livre une romcom pétillante et légère, traitant de la différence avec finesse et réalisme, si bien que les problèmes d’effets spéciaux et de proportions sont facilement excusés pour apprécier un film accrocheur sur les amours naissantes entre une Virginie Efira superbe et un Jean Dujardin agréable. À voir.

Le pitch : Diane est une belle femme. Une très belle femme. Brillante avocate, elle a de l’humour et une forte personnalité. Et comme elle vient de mettre un terme à un mariage qui ne la rendait pas heureuse, la voilà enfin libre de rencontrer l’homme de sa vie. Le hasard n’existant pas, Diane reçoit le coup de fil d’un certain Alexandre, qui a retrouvé le portable qu’elle avait égaré. Très vite, quelque chose se passe lors de cette conversation téléphonique. Alexandre est courtois, drôle, visiblement cultivé… Diane est sous le charme. Un rendez-vous est rapidement fixé. Mais la rencontre ne se passe pas du tout comme prévu…

Après une première tentative moyenne avec son premier film Mensonges et Trahisons et Plus Si Affinités (2004), Laurent Tirard se rééssaye à la comédie romantique après avoir enchaîné les comédies populaires (Le Petit Nicolas, Astérix et Obélix : Au Service de sa Majesté…). Pour se faciliter un chouilla la tâche, le réalisateur adapte un film argentin à succès, Corazón de León de Marcos Carnevale (2013), l’histoire d’une rencontre atypique entre une femme et un homme de très petite taille.
À première vue, Un Homme À La Hauteur n’a rien de novateur : le cinéma français pullule de comédies romantiques en tout genre, se réfugiant dans des classiques qui ont déjà fait leurs preuves. Mais Laurent Tirard vise juste avec cette histoire étonnante qui démarre par un coup de cœur imprévu et une prise de risque dans laquelle les spectateurs peuvent facilement se retrouver. Entre découverte et aventure, le film entraîne nos deux tourtereaux dans une romance pétillante, rehaussée par une différence… de taille. Tomber amoureux n’étant déjà pas facile, Un Homme À La Hauteur aborde un sujet sensible à travers la petite taille de son héros. Du regard des autres aux hésitations légitimes de la jeune femme, le film de Laurent Tirard ne laisse rien au hasard et interroge les différents aspects de cette relation dont les résonances sont multiples. En effet, dans une société qui rejette la différence, être trop petit, trop gros, trop grand, trop maigre : tous ces critères physiques qui viennent polluer une potentielle belle histoire trouvent écho dans le film.

unhommealahauteur_3

Alors que d’autres auraient cumulé les vannes vaseuses et potaches sur les nains, Un Homme À La Hauteur évite les clichés pour ancrer son histoire dans des contextes plus authentiques, à travers les petites phrases assassines et les aléas du quotidien, mais aussi via une réflexion sur ses personnages. Entre romance et comédie, Laurent Tirard parvient à trouver un équilibre maîtrisé, créant un ensemble à la fois sensible et touchant, mais aussi hilarant et enthousiaste. L’ensemble fait l’effet d’un feel-good movie à la française, cocoonné entre le glamour à la parisienne et la sincérité de ses personnages attachants.

Si tout n’est pas rose, Un Homme À La Hauteur reste un film sympathique et agréable à découvrir. Cependant, il faut tout de même relever ses nombreux défauts : en premier lieu, les effets spéciaux. Un homme de petite taille a servi de doublure à Jean Dujardin dont le visage a été incrusté sur son corps pour les plans larges, le résultat est visible, mais pas vraiment gênant au début. Mais en y prêtant attention, on peut remarquer les différences de proportions dans les plans serrés, où l’acteur joue en contre-bas par rapport à ses partenaires à l’écran, laissant sa carrure trahir sa véritable taille. Ensuite, Un Homme À La Hauteur n’échappe pas à son univers empli de clichés un peu bobo, avec des héros aux statuts sociaux confortables qui confortent le coté un peu féerique des romcoms en général.

Au casting, Virginie Efira (Et Ta Sœur, Le Goût des Merveilles…) rayonne naturellement dans un registre qu’elle connait bien, puisque les histoires d’amour atypique n’ont déjà plus de secret pour elle depuis son film avec Pierre Niney, 20 Ans d’Écart. À ses cotés, Jean Dujardin (Un Plus Une, Monuments Men, La French…) retrouve une facette accessible de son jeu, restant drôle sans forcément faire le clown et charmant, sans pour autant jouer les tombeurs. Mais à force de traîner à Hollywood, je note que l’acteur développe de plus en plus de tics faciaux (sourcils et bouche) le faisant ressembler à George Clooney !
Autour d’eux, l’acteur/réalisateur Cédric Kahn (Vie Sauvage…) joue les exs jaloux, Stéphanie Papanian (Les Vacances du Petit Nicolas…) se perd dans le cliché de la secrétaire un peu cruche, Manöelle Gaillard (Mes Amis, Mes Amours, Mes Emmerdes…) se démarque dans une scène hilarante en voiture et César Domboy (The Walk…) joue les fils-à-papa.

En conclusion, Un Homme À La Hauteur est une comédie romantique rafraîchissante et drôle, qui exploite sa différence avec justesse et sans lourdeur. Du coup, les quelques défauts du film n’empêche pas à l’ensemble de briller sous la houlette d’un Laurent Tirard, pour une fois inspiré, et un duo au charme contagieux. À voir.

unhommealahauteur_2

Publicités

2 réflexions sur “[CRITIQUE] Un Homme À La hauteur, de Laurent Tirard

  1. Bonsoir,

    Je suis allée voir ce film avec ma maman de 85 ans qui a beaucoup apprécié cette joli comédie qui parle de la différence physique de chacun. Elle est interprétée avec dynamisme par Virginie Effira & Jean Dujardin qui nous ont embarquées dans un questionnement perpétuel, une remise en question sur l’Amour… Les effets spéciaux sont originaux, le scénario efficace, les comédiens sympathiques même si on connaît à l’avance le dénouement. Merci pour ce petit divertissement qui nous a permis de partager un moment maman-fille fusionnel !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s