[CRITIQUE] Ma Vie de Courgette, de Claude Barras

maviedecourgette

Sensible et tendre, Ma Vie de Courgette donne la voix à cette enfance souvent oubliée ou édulcorée dans les films d’animation, à travers une histoire touchante et simple. Malgré un sujet difficile, Claude Barras crée un petit rayon de soleil chaleureux, empli d’humour et lucidité enfantine, qui contraste pourtant avec un tableau plutôt sombre. Voilà un joli film, certes un chouilla déprimant mais conserve un message positif et plein d’espoir, sublimé par des effets visuels réussis. Un peu court, mais nécessaire.

Le pitch : Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.

maviedecourgette4

Si les films d’animations et/ou pour enfants abordent parfois des sujets difficiles, rares sont ceux qui s’attaque à la maltraitance de façon aussi réaliste, à la hauteur du public visé.
Nommé 5 fois à la Quinzaine des Réalisateurs 2016 et récompensé du Cristal du long-métrage et du Prix du public au Festival du Film d’Animation d’Annecy 2016, Ma Vie de Courgette met en scène un petit garçon qui va devoir aller vivre dans un foyer pour enfants. Mais ici, rangez les violons et les mouchoirs : malgré une tonalité enfantine, le film de Claude Barras aborde en filigrane le sujet de la maltraitance avec sa ribambelle de personnages enfants, tous marqués par la vie et par les frasques des adultes qui étaient sensés veillés sur eux.
Ma Vie de Courgette brasse des notions assez sombres (le deuil, l’abandon, la violence physique et psychologique…) mais se focalise surtout sur les capacités extraordinaires de ces enfants à faire mauvaise fortune bon coeur de situations pourtant difficiles. Du coup, le film réussit à faire sourire, grâce à des échanges perspicaces, parfois si innocents qu’ils en deviennent malicieux, au fur et à mesure que le héros apprivoise son environnement.

maviedecourgette1

Ma Vie de Courgette est très court (environ 1 heure), mais ne se surcharge pas de fil narratif inutile en allant droit au but, de façon très linéaire et étonnamment légère. En effet, cela fait du bien de voir ce type d’enfance représentée au cinéma, sans édulcorer le tout avec une méchante sorcière/marâtre ou autre personnage monstrueux. Claude Barras, et Céline Sciamma (Bande de Filles, Quand On A 17 Ans…) qui a co-adapté le scénario à partir de l’oeuvre de Gilles Paris, ont su trouver le ton juste, tout en conservant un regard d’enfant sur des sujets d’adultes. Du coup, même si le sujet est dur, il y a tout de même beaucoup d’humour et d’espoir dans un film qui aurait pu facilement devenir sordide, grâce à des personnages attachants et l’exploration de leur cocon aussi rassurant qu’isolé.
De plus, j’ai particulièrement été impressionnée par le visuel, notamment les effets de matières très réalistes, et l’attention aux détails.

En conclusion, Ma Vie de Courgette est un film poignant qui déprime un peu mais fait chaud au coeur, parce que l’enfance, ce n’est pas toujours un conte de fées. Claude Barrass évoque une autre réalité bien présente dont on parle trop peu et qui pourtant concerne des milliers d’enfants un peu partout dans le monde. Même près de chez vous. À voir.

maviedecourgette3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s