[SERIE TV] This Is Us, Younger, Casual + Her Story… Mes séries de la rentrée

newsdelasemaine-01

Comme tous les ans, je suis à la recherche de nouvelles séries à ajouter à ma collection. Peu fan des dramas trop complexes, des séries policières ou autres séries avec des avocats ou médecins, etc… la sélection est finalement plus compliquée qu’il n’y parait. J’aime bien les séries girly mais pas trop, j’aime bien les comédies mais pas vraiment les sitcoms, je peux accrocher à un drama, mais pas trop perché non plus… et pourtant je vais quand même suivre Game of Thrones, The Walking Dead, Sense 8 ou encore les séries de super héros. Mais dans le fond, je préfère les genres beaucoup plus lights.
Voici trois séries et une web-série qui ont animé mon automne de sérivore amateure, en plus d’Insecure.

 

thisisus

Créée par Dan Fogelman (2016)
Avec Milo Ventimiglia, Mandy Moore, Sterling K. Brown, Chrissy Metz, Justin Hartley…
Genre : Drame
Le pitch : Selon Wikipédia, en moyenne 18 millions d’êtres humains partagent le même jour d’anniversaire à travers le monde. Mais il existe une famille, dispatchée entre New York et Los Angeles, dont quatre des membres sont nés le même jour ! Voici leur histoire drôle et émouvante…
Diffusée sur Canal+

Mon avis : Dès le premier épisode, This Is Us a créé la surprise et conquis beaucoup de monde. Devinez qui n’a pas du tout accroché ? Bibi. J’ai regardé plusieurs épisodes de cette série en me demandant pourquoi je continuais de la regarder alors que les personnages me hérissaient le poil (oui, je suis un peu maso parfois). Et puis j’ai compris : le naturel imparfait des personnages, la bienveillance profonde de ces parents qui, malgré leurs efforts, ont créé des enfants plus ou moins névrosés, l’écriture captivante de chaque épisode… et puis surtout cette vérité glaçante qui bouscule, là où de nombreuses séries créent un univers fantasmé, This Is Us colle à une réalité accessible. Je me retrouve tellement dans beaucoup de personnages et/ou situations explorées dans la série, ce qui a créé un attachement presque malgré moi et j’ai été forcée, finalement, d’admettre… que j’étais accro à This Is Us.

Au top pour : les amateurs de dramas familiaux terre-à-terre type Brothers & Sisters

***

younger

Créée par Darren Star (2015)
Avec Sutton Foster, Hilary Duff, Debi Mazar, Nico Tortorella…
Genre : Comédie
Le pitch : Une mère de famille du New Jersey, fraîchement célibataire, décide de mentir sur son âge afin de se donner plus de chances de retrouver du travail. Avec un peu de chance, et de maquillage, elle réussit à paraître vingt ans plus jeune…
Diffusée sur Téva

Mon avis : La série vient de boucler sa troisième saison et pourtant je l’ai démarrée à la rentrée. Série girly par excellence, Younger nous plonge dans le monde cocasse d’une quarantenaire qui se fait passer pour une jeune femme de 26 ans pour décrocher un boulot dans l’édition. Alors oui, les ficelles sont grosses comme des poutres et la série coche un à un tous les clichés girly sur la vie à New York, entre son univers glamour et ses personnages mignonnets… mais ça fonctionne. Si on ferme parfois les yeux (généralement en fin de saison quand la réalité rattrape l’héroïne), la série est une petite bulle de fraicheur, habitée par des personnages attachants : la meilleure amie de bons conseils, le boyfriend super cute et tatoué, la collègue qui sert à faire le lien entre la vingtaine et la quarantaine… même la boss acariâtre s’adoucit pour montrer une facette sensible et généreuse. Tricoté autour d’un secret à peine crédible, Younger parvient tout de même à tenir debout, malgré ses clichés et son ambiance sucrée grâce à son format court et hautement divertissant, car au-delà du secret, la série se nourrit des différences générationnelles de ses personnages, tout en dessinant (courant saison 2 puis saison 3) un triangle amoureux bien sympathique.
Seul bémol : la série ne cesse de faire revenir l’ex-mari et la fille de l’héroïne… mais on s’en fiche d’eux.

Au top pour : ceux qui ont aimé Gossip Girl, 90210, Sex and The City ou The Carrie Diaries, le début de The Mindy Project… bref les séries 100% girly et sans véritable drama

***

casual-hulu

Créée par Zander Lehmann (2015)
Avec Michaela Watkins, Tommy Dewey, Tara Lynne Barr…
Genre : Comédie, Famille
Le pitch : Alex Cole, célibataire endurci, et sa soeur, Valerie, fraîchement divorcée, s’entraident pour réussir à séduire.
Diffusée sur Canal+

Mon avis : Globalement, j’ai apprécié les deux premières saisons de Casual, même si la série m’a plusieurs fois fait grincer des dents. Déjà parce que le pitch de la série s’envole au bout de quelques épisodes (syndrome Cougar Town où la cougar disparait pour se caser avec son voisin du même âge qu’elle – oops, spoiler !) et le problème de Valérie à refaire sa vie laisse rapidement place à l’exploration d’une cellule familiale plus que dysfonctionnelle, voire un chouilla malsaine. Ensuite, j’ai beaucoup de mal avec le personnage de Tara Lynne Barr qui incarne la fille de Valérie, Laura, qui, en plus d’être un ersatz du personnage que l’actrice jouait dans God Bless America, est d’un cynisme bien trop désabusé pour une ado de 16 ans. Perso, les ados qui ont déjà tout vu tout fait, ça ne me fait pas rêver. Enfin, lorsque les grands parents entrent en scène, ils viennent compléter un tableau d’une tristesse désarmante tant l’ensemble forme une famille peu ragoutante et dérangeante (pas étonnant que les héros soient si perturbés avec des parents pareils).
Pourtant, j’ai regardé les deux saisons facilement, grâce à l’héroïne, incarnée par Michaela Watkins, qui illumine le show, malgré l’instabilité de sa vie sentimentale et de son entourage. Casual fait la part belle à cette femme qui se reconstruit peu à peu, narrant finalement son émancipation émotionnelle. Intéressant.

Au top pour : ceux qui aurait aimé plus de sexe et de testostérone dans Gilmore Girls

Her Story (web série)

Créée par Jen Richards, Laura Zak
Avec Jen Richards, Angelica Ross, Laura Zak
Genre : Drame
Le pitch : la websérie raconte l’histoire de deux femmes transgenres.

Mon avis : 6 petits épisodes d’une dizaine de minutes suffisent pour raconter le parcours très différents de deux femmes transgenres, l’une un peu paumée et l’autre assumée. La web série met en lumière la difficulté pour ces femmes d’être reconnues en tant que telles par leurs pairs, les hommes et même au sein de la communauté LGBTQ. Une heure de show intense, touchante et parfois révoltante qui pousse à la réflexion sur les droits et l’acceptation des personnes transgenres (par exemple : une femme transgenre et partiellement opérée peut-elle accéder aux toilettes pour femmes ?). Un appel à la tolérance intéressante que je vous invite à découvrir dès maintenant, les épisodes sont disponibles gratuitement et en VOSTFR sur Youtube :

Et vous, quelles sont vos découvertes de la rentrée ? Hésitez pas à la partager ou à m’en conseiller d’autres en commentaire.

See ya =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s