[CRITIQUE] Tous En Scène, de Garth Jennings

tousenscene

Coloré et entraînant, Tous En scène réussit à combiner le film d’animation et la comédie musicale dans un show à la fois attendu et terriblement conquérant. Garth Jennings s’entoure d’un casting vocal impressionnant pour livrer un film drôle, accessible et qui ne se repose pas sur les précédents succès d’Universal Pictures (Moi, Moche et Méchant). Seul bémol : pour un film pour enfants, c’est un peu long.

Le pitch : Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi: Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais.

Réalisateur du film geekement culte H2G2 – Le Guide du Voyageur Galactique (2005), Garth Jennings a la lourde de tâche de s’atteler au nouveau film d’animation produit par Universal Pictures qui a, au minimum, deux objectifs importants : séduire un public de plus en plus exigeant et surtout, s’émanciper des Minions ou autre Moi Moche et Méchant 1 et 2 (et bientôt 3). Ce dernier objectif n’est pas pour me déranger, vu que je n’ai jamais accroché à ces films (j’assume). De plus, en dehors des grosses machines concurrentes, je ne suis généralement pas très fan de film d’animation (parce que j’ai pas de cœur, principalement), du coup j’appréhendais beaucoup ce Tous En Scène.

tousenscene3

Maintenant que je vous ai bien expliqué pourquoi je ne suis pas la cible idéale du film, je peux enfin vous dire que j’ai adoré Tous En Scène !
Animé par une bonhomie contagieuse, le film de Garth Jennings propose une histoire à la fois simple et prévisible, mais fonctionne en se reposant sur des personnages fédérateurs et attachants. De la mère de famille très nombreuse qui s’ennuie au voyou qui rêve de Broadway, Tous En Scène propose une galerie de personnages aussi variés que colorés qui sauront toujours trouver un écho coté spectateurs, tandis que chacun s’anime (haha) autour d’un rêve commun : chanter sur scène.
Rêve de succès et ambitions dévorantes s’entrechoquent en musique, tandis que Tous En Scène revisite 60 ans de chansons dans une comédie musicale enlevée et amusante. L’ensemble est certes parfois bruyant, mais une fois l’étape du casting passée, le film arrive à trouver un rythme plus souple et plus posé, permettant de dérouler sa véritable histoire. À travers une histoire agréable, le film distille un message de solidarité et de confiance en soi, dont il est impossible de se lasser, et conserve ses points forts en multipliant les touches d’humour et les références à la pop culture dans un film calibré et bien rôdé (les panda roux kawaii vous hanteront longtemps).

tousenscene1

Tous en scène est une avalanche de sucre : Garth Jennings livre un film riche et survitaminé qui, une fois lancé, ne s’arrête plus. Cela peut faire beaucoup, surtout avec la partie musicale qui est très envahissante. Déjà qu’en tant qu’adulte, j’ai trouvé que le film essuyait quelques longueurs, je pense que pour un enfant, le temps risque d’être très long (1h48m) et un peu étourdissant.

Ayant vu le film en version originale, ce fameux casting est composé par les voix reconnaissables de Matthew McConaughey (Free State Of jones, Dallas Buyers Club, Interstellar…), Reese Witherspoon (Wild, Mud…), Scarlett Johansson (Le Livre de la Jungle, Captain America : Civil War…) et Seth MacFarlane (Ted, Ted 2…), tandis Taron Egerton (Legend, Eddie The Eagle…) séduit avec son petit accent british, la star américaine Tory Kelly nous fait saliver et Nick Kroll (Vive Les Vacances…) est hilarant en diva porcine. Les oreilles les plus attentives reconnaîtront aussi la voix magnifique de Jennifer Hudson (Dreamgirls…), ou encore celle (un poil moins magnifique tout de même) de John C. Reilly (Les Cowboys, Tale of Tales...) en cours de route.

En conclusion, déjà en lisse aux Golden Globes 2017, Tous En Scène met déjà la barre haute avec un film musical entraînant et débordant de bonne humeur, malgré un rythme parfois imposant et potentiellement lourd pour un jeune public. À voir !

tousenscene4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s