César 2017 : Le palmarès

cesar2017

Il est 00h24 et la 42ème cérémonie des César s’est achevée il y a quelques minutes.

Présenté par Jérôme Commandeur, le comédien a su animer la soirée avec humour et légèreté, même si les César n’échappent jamais à classiques : discours à rallonge, melons inquiétants et somnifères. Néanmoins, la cérémonie a connu des moments mémorables : engagés avec la colère de François Ruffin et l’élégance de George Clooney, drôles notamment avec la reprise La La Land dansante de Jérôme Commandeur et Marthe Villalonga, mais aussi émouvants : les larmes d’Oulaya Amamra, l’hommage aux disparus et surtout la présence de Jean-Paul Belmondo pour recevoir son hommage et une superbe standing ovation.

Coté prix : Divines a bien entamé la soirée et repart avec 3 César, mais c’est surtout le choc avec Jusque La Fin du Monde qui repart également avec 3 César… normal quand on se paie le luxe d’être nommé à la fois en tant que Meilleur réalisateur et dans la catégorie Meilleur film étranger (on pourrait se demander pourquoi Casey Affleck était pas nommé aussi, par exemple… bref). Et enfin, Ma Vie de Courgette se démarque également avec 2 César, tout comme Elle, consacré avec 2 prix, mais pas n’importe lesquels : Meilleure actrice pour Isabelle Huppert et Meilleur Film pour Paul Verhoeven !

cesar2017_bebel

Voici le palmarès :

Meilleur espoir féminin : Oulaya Amamra pour Divines
Meilleurs costumes : Anaïs Romand pour La danseuse
Meilleur son : Marc Engels, Fred Demolder, Sylvain Réty, Jean-Paul Hurier pour L’Odyssée
Meilleur espoir masculin : Nils Schneider pour Diamant Noir
Meilleurs décors : Jérémie D. Lignol pour Chocolat
Meilleur documentaire : Merci patron ! de François Rufin
Meilleure musique originale : Ibrahim Malouf pour Dans les forêts de Sibérie
Meilleur premier film : Divines de Houda Benyamina
Meilleur montage : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
Meilleur court-métrage d’animation : Celui qui a deux âmes de Fabrice Luang-Vija
Meilleur film d’animation : Ma vie de courgette de Claude Barras
César d’honneur : George Clooney
Meilleure photographie : Pascal Marti pour Frantz
Meilleur court-métrage : Maman(s) de Maïmouna Doucouré & Vers la Tendresse de Alice Diop
Meilleur acteur dans un second rôle : James Thierrée pour Chocolat
Meilleure adaptation : Céline Sciamma pour Ma vie de Courgette
Meilleure actrice dans un second rôle : Déborah Lukumuena pour Divines
Meilleur film étranger : Moi, Daniel Blake de Ken Loach
Meilleur scénario original : Solveig Anspach, Jean-Luc Gaget pour L’effet aquatique
Hommage à Jean-Paul Belmondo par Jean Dujardin
Meilleure actrice : Isabelle Huppert pour Elle
Meilleur réalisateur : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
Meilleur acteur : Gaspard Ulliel pour Juste la fin du monde
Meilleur film : Elle de Paul Verhoeven

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s