[CRITIQUE] Jour J, de Reem Kherici

Après un premier film drôle, très girly et un peu facile, Reem Kherici se lance un nouveau défi : moins de romcom et plus de rires. Taillé dans la suite de sketchs hilarants alliant une tonalité moderne et accessible à un esprit définitivement féminin, Jour J est un véritable cocktail de bonne humeur, bien rythmé et à la légèreté assumée et même caractéristique. Reem Kherici ose le vaudeville sur grand écran, à travers une comédie surfe peut-être sur une intrigue cousue de fils blancs, oui, mais sacrément efficace et irrésistible. Belle réussite !

Le pitch : Mathias et Alexia sont en couple depuis des années, et pour la première fois, il la trompe avec Juliette, une wedding planer… Quand Alexia découvre la carte de visite de Juliette dans la poche de Mathias, il perd ses moyens, il bafouille… Elle comprend tout de suite : Juliette est une organisatrice de mariage, il veut donc l’épouser ! Elle dit « OUI ». Sans le vouloir, Mathias va se retrouver au milieu de sa « femme » et de sa « maîtresse », contraint d’organiser son mariage imprévu !

À la base, je ne suis une grande fan de « La Bande à Fifi », cette troupe de comiques apparue sur Canal+ et menée par Philippe Lacheau, dans laquelle on retrouve notamment Reem Kherici et Tarek Boudali (En Famille sur M6). Personnellement, l’humour du premier m’insupporte royalement (je n’ai pas accroché à Babysitting 1, pas pris la peine de voir le second et je ne sais pas si je verrai Alibi.com un jour),le reste de la bande s’engouffre dans son sillage. Si le film de Tarek boudali, Épouse-moi Mon Pote, sortira un peu plus tard dans l’année, Reem Kherici profite du succès de Paris À Tout Prix pour proposer son nouveau film, Jour J. Et allez savoir pourquoi, j’accroche plutôt bien à son style !

Toujours bien entourée par les producteurs Éric et Nicolas Altmayer et son pote Philippe Lacheau en partie sur le scénario, Reem Kherici cherche à viser un public plus large et pas uniquement féminin. En effet, même si Jour J surfe sur des pendants romantiques, la réalisatrice choisit un personnage principal masculin pour narrer son histoire. Ici, il n’est plus question de réaliser ses rêves de mode et de paillettes, Jour J s’éclate sur des histoires de couples en pleine déroute pour jouer des situations et autres quiproquos qui viennent dynamiser une trame pourtant attendue. En effet, au-delà de narrer une véritable histoire, Jour J a des accents théâtraux qui transforment l’ensemble en une série de sketchs mis bout à bout. Entre gags et réparties désopilants, Reem Kherici maintient un rythme dingue du début à la fin, si bien que l’intrigue passe au second plan au profit de l’aspect comique du film.
Résultat, si l’ensemble est assimilable à la comédie romantique, la forme est bien plus pêchue et moins connotée « girly » que pour Paris à Tout Prix. Reem Kherici livre un film à l’écriture plus réfléchie et plus piquante, maîtrisant la vanne efficace et le comique de situation, ce qui lui permet d’oser les clichés sans pour autant tomber à plat. Du coup, le rire aidant, Jour J tricote son histoire avec légèreté et permet de passer un vrai bon moment, tant le film dégage une bonne humeur communicatrice dans son ambiance colorée et vivante.

Cependant, en étant au four et au moulin, la réalisatrice laisse filtrer ses limites. Déjà, sur le plan narratif, l’histoire a tendance à passer à la trappe en se réfugiant dans des ficelles épaisses comme des poutres. Mais comme mentionné plus haut, on se marre tellement que c’est excusable et, de plus, cet effet de suite de sketchs donne du rythme et maintient un dynamisme constant. C’est la réalisation qui finalement pèche un peu : le montage n’est pas très fluide, le mixage sonore laisse parfois à désirer (certaines scènes ont été doublées en studio et ça s’entend) et les décors sont parfois si fake qu’on ne voit que ça. Les limites de temps et de moyens transparaissent aussi dans la façon où l’histoire est expédiées et la répétitions des décors ou costumes, laissant parfois penser que le film s’est fait à la hâte. Si ces détails sont excusables également, il y en a un qui nuit un peu plus au film. En voulant faire un film plus mature pour un public plus varié, Reem Kherici tente d’apporter des thématiques plus profondes en filigrane de la comédie. Entre des blessures d’enfance, les disparités sociales et l’alcoolisme, Jour J brasse ces sujets annexes qui n’apporte rien à au film, parce qu’ils sont traités en surface et pas vraiment nécessaire à l’histoire. On aurait pu s’en passer, même si les acteurs concernés – et notamment Chantal Lauby – sont très bons.

Au casting : habitué à des rôles plus sérieux et dramatiques, Nicolas Duvauchelle (Orpheline, Dalida, Je ne suis pas un salaud…) revient vers la comédie et le fait qu’il n’ait pas forcément « la tête de l’emploi » ancre la crédibilité de son personnage du mec infidèle pris en faute et coincé. Face à lui, un duel féminin, la blonde Julia Piaton (Adopte Un Veuf, Arrêtez-Moi Là...), naïve et « attachiante », donne la réplique à la brune Reem Kherici (Paris À Tout Prix, Mes Trésors…), bruyante et piquante. Autour d’eux, beaucoup de visages connus : François-Xavier Demaison (Les Têtes de l’Emploi, L’Outsider…) est dans la « funzone » (vous comprendrez en voyant le film), Sylvie Testud (Tamara, Arrête Ton Cinéma !…), Chantal Lauby (Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?…) et Lionnel Astier (L’Embarras du Choix…) jouent les side-kicks et participent à de nombreux moments de rire dans le film et bien sûr, Stéphane Rousseau (Paris À Tout Prix…) et Philippe Lacheau (Alibi.com…) ne sont jamais très loin.

En conclusion, Paris À Tout Prix, c’est fini ! Reem Kherici joue les femmes fatales dans Jour J, un film enlevé, fun et accessible aussi bien aux femmes qu’aux hommes, grâce à un ton plus varié et nettement moins girly. Entre suites de sketchs et humour décomplexé, Jour J est une comédie ensoleillée et surprenante qui, malgré ses quelques défauts, permet de passer un très bon moment. À voir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s