[SUMMER TV] Des séries à binge-watcher ou à découvrir cet été

Que vous soyez en vacances ou enchaîné au bureau, l’été est toujours le moment idéal pour décompresser, rattraper les épisodes de série en retard ou alors en découvrir de nouvelles.

Voici un petit extrait de séries que j’ai découvertes (et parfois redécouvertes) dans l’année et que je vous conseille. Comme d’habitude : beaucoup de légèreté, un peu de drama et pas mal de personnages féminins. On ne change pas une équipe qui gagne ^^

Riviera : un soap-opera moderne et mystérieux

Le pitch : Georgina, une jeune Américaine originaire du Midwest des États-Unis, devient l’épouse du milliardaire et collectionneur d’art, Constantine Clios. Quand son mari est tué dans une explosion à bord d’un yacht appartenant à un riche et puissant trafiquant d’armes russe, Georgina décide de mener elle-même son enquête dans un monde peuplé d’escrocs, de menteurs et autres criminels qu’elle ne tardera pas à découvrir.

Créée par Neil Jordan
Avec Julia Stiles, Lena Olin, Adrian Lester…
Disponible sur SFR Play

Mon avis : Dans un épisode pilot qui rappelle les grandes sagas de l’été old school, Riviera allie le glamour américain à celui plus chauvin de la Côte d’Azur où une famille se déchire suite à la mort du patriarche. Meurtre, complots, femmes de tête… La série se déguste d’une traite et s’offre du beau monde au passage, de Julia Stiles à Iwan Rheon, en passant par Amr Waked, Dimitri Leonidas ou encore la jeune et frenchy Roxane Duran.

À tenter si vous aimez les sagas familiales et que Plus Belle La Vie manque de bling-bling pour vous.

***

Crazyhead : humour british et démons

Le pitch : Alors que certaines personnes meurent et quittent tranquillement le monde des vivants, d’autres ont des affaires inachevées qu’elles souhaitent régler, en prenant possession de corps toujours en vie. La plupart du temps, ces âmes perdues passent inaperçues. Amy est une de ces rares mortels à pouvoir les démasquer. Aidée de Raquel, elle chasse ces démons afin de les renvoyer dans l’autre monde…

Créée par Howard Overman (Misfits)
Avec Cara Theobold, Susan Wokoma, Tony Curran …
Disponible sur Netflix

Mon avis : Découverte par hasard, j’ai regardé les 6 épisodes de cette série d’une traite. Drôle, noire et originale, Crazyhead raconte la rencontre entre deux jeunes femmes et leurs croisades contre les démons. Entre folie douce et intrigue solide, cette série atypique détonne en apportant humour british, sexe et modernité dans un contexte trop souvent solennel et réservé aux mecs. Vivement la suite.

À tenter si Buffy Contre Les Vampires et Misfits vous manque.

***

Santa Clarita Diet : une zombie à croquer

Le pitch : Joel et Sheila sont mariés. Tous deux agents immobiliers, ils vivent dans l’insatisfaction de leur petite routine tranquille à Santa Clarita, une banlieue de L.A., jusqu’au jour où Sheila subit une transformation spectaculaire qui les attire vers la mort et la destruction… pour le pire et surtout pour le meilleur !

Créée par Victor Fresco
Avec Drew Barrymore, Timothy Olyphant, Liv Hewson …
Disponible sur Netflix

Mon avis : Fun, gore et originale, Santa Clarita Diet tord le cou aux histoire de zombies en transformant une mère de famille bien sous tout rapport en mort-vivante. Derrière un concept fantasque, la série cristallise plutôt bien la middle class américaine, entre pressions sociales et apparences. Grâce à un duo génial et une dizaine d’épisodes bien ficelés, la série est une petite pépite, à la conclusion un peu étrange mais qui demande une suite… et vite !

À tenter si The Walking Dead vous a particulièrement bien soûlé cette année !

***

Supergirl : Girl of Steel

Le pitch : Les aventures de Kara Zor-El, la cousine de Superman, alias Supergirl. A 24 ans, la jeune femme, qui mène sa vie en marge de celle de son célèbre cousin, se sent impuissante face à ses pouvoirs extraordinaires qu’on lui a appris à ne pas utiliser. Employée dans un grand média de National City, elle va se retrouver à mener une double vie pour combattre le crime dans sa ville.

Créée par Allison Adler, Greg Berlanti
Avec Melissa Benoist, Mehcad Brooks, Chyler Leigh…
Saison 1 diffusée sur TF1 le lundi soir

Mon avis : j’en parle pas souvent car j’ai eu du mal à m’y mettre. Pendant la première saison, Supergirl cherche ses marques, entre descendante de Superman dans un monde post-Man of Steel (non assumé car diffusée sur une chaîne US concurrente de CW/Warner lors de la première saison) et seule super-héroïne dans un monde très masculin. Petit à petit, la série parvient à trouver son style entre une héroïne girly au potentiel niais plutôt bien mesuré, contrecarrée par une boss exigeante qui épice étonnamment l’ensemble (Calista Flockhart). Et pourtant, le tout fonctionne agréablement, boosté par du teen drama, un peu (beaucoup) de romances compliquées et surtout de l’action de plus en plus assumée autour des origines kryptoniennes de Supergirl. De plus, maintenant que la série a officiellement rejoint le giron de CW aux cotés de The Flash et Arrow, on peut dire qu’elle joue dans la cour des grands. Et puis l’arrivée de Chris Wood dans la saison 2 est un petit plus pas désagréable.

À tester si on a envie de légèreté et de super-héros au féminin, et qu’on apprécie les séries comme The Flash (sinon, passez votre chemin).

***

Black Mirror : les NTIC c’est le Mal

Le pitch : Chaque épisode de cette anthologie montre la dépendance des hommes vis-à-vis de tout ce qui a un écran…
Créée par Charlie Brooker
Disponible sur Netflix / Diffusé sur France 4

Mon avis : 3 saisons en 6 ans, 13 épisodes en tout… Black Mirror donne peu et beaucoup en même temps. Chaque épisode est une histoire à part entière qui dissèque un aspect de notre société à travers un comportement, un mode de communication ou une habitude (voire tout ça à la fois) dans une enveloppe fictive qui exacerbe les travers humains. Parfois choquante, souvent très intelligente, Black Mirror fait réfléchir quant à l’avenir de l’humanité, les rapports humains et les apparences projetées. Si la série donne souvent des frissons dans le dos, elle reste néanmoins nécessaire. Je pense que les épisodes Chute Libre (3×1) et Haine Virtuelle (3×6) sont probablement parmi les meilleurs épisodes, tant ils sont actuels.

À tester. Trust me.

***

Et aussi, parce que je vous en ai déjà parlé ici :

>>> Insecure : Les déboires d’une trentenaire afro-américaine qui cherche un sens à sa vie. Drôle et piquant.
>>> 13 Reasons Why : Le suicide d’une adolescente décortiqué en 13 cassettes. Douloureux, nécessaire et dangereux.
>>> Younger : Quand une femme de 40 ans fait croire qu’elle en a 26 pour trouver un travail. Léger et à savourer sans modération.
>>> Big Little Lies : D’autres femmes au foyer vraiment désespérées. Lumineux et sombre à la fois.
>>> Modern Family : ma série fétiche dont je ne me lasse toujours pas.

Et vous, vous allez regarder quoi cet été ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s