[COUP DE CŒUR] Zombillénium, d’Arthur de Pins et Alexis Ducord

Drôle, fun et décalé, Zombillénium propose une aventure délirante et sans temps mort avec des personnages attachants. À travers une histoire mordante (hihi) et une bande-originale vraiment sympa, Arthur de Pins et Alexis Ducord livre un film d’animation ambitieux et rythmé sur le thème de la famille, avec un soupçon de pop culture, inspiré par les codes horrifiques ici détournés pour un film aussi familial que rock’n’roll. Ni trop long, ni trop court, Zombillénium est accessible aussi bien pour les plus jeunes que pour les plus grand. Un très belle surprise (et soulagement, pour les fans) !

Publicités

[CRITIQUE] Lego Batman – le film, de Chris McKay

Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

[CRITIQUE] Tous En Scène, de Garth Jennings

Coloré et entraînant, Tous En scène réussit à combiner le film d’animation et la comédie musicale dans un show à la fois attendu et terriblement conquérant. Garth Jennings s’entoure d’un casting vocal impressionnant pour livrer un film drôle, accessible et qui ne se repose pas sur les précédents succès d’Universal Pictures (Moi, Moche et Méchant). Seul bémol : pour un film pour enfants, c’est un peu long.

[CRITIQUE] Vaiana – La Légende du Bout du Monde, de Ron Clements et John Musker

Oubliez le froid et l’hiver ! Pour les fêtes, les Studios Disney nous emmène en Polynésie, dans une aventure sur l’océan, pleine de rebondissements, de chansons et de rires. Entraînant et visuellement époustouflant, Vaiana – La Légende du Bout du Monde est un divertissement agréable qui allie l’univers calibré Disney à une nouvelle héroïne qui sort de l’ordinaire. Si dans l’ensemble, l’histoire est un peu attendue, les Studios Disney innove avec Vaiana, un personnage fort et surprenant, qui nous entraîne dans son Bleu Lumière entêtant, certes, mais enchanteur !

[CRITIQUE] Ma Vie de Courgette, de Claude Barras

Sensible et tendre, Ma Vie de Courgette donne la voix à cette enfance souvent oubliée ou édulcorée dans les films d’animation, à travers une histoire touchante et simple. Malgré un sujet difficile, Claude Barras crée un petit rayon de soleil chaleureux, empli d’humour et lucidité enfantine, qui contraste pourtant avec un tableau plutôt sombre. Voilà un joli film, certes un chouilla déprimant mais conserve un message positif et plein d’espoir, sublimé par des effets visuels réussis. Un peu court, mais nécessaire.

[CRITIQUE] Peter et Elliott Le Dragon, de David Lowery

Depuis de longues années, M. Meacham, un vieux sculpteur sur bois, régale les enfants du coin avec ses histoires sur un féroce dragon qui vivrait au plus profond de la forêt voisine. Pour sa fille Grace, garde forestière de son état, tout ceci n’est que contes à dormir debout… jusqu’au jour où elle fait connaissance avec Peter. Ce mystérieux petit garçon de 10 ans – qui dit n’avoir ni famille ni foyer – assure qu’il vit dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott. Et la description qu’il en fait correspond étonnamment à celui dont parle son père… Avec l’aide de la jeune Natalie – la fille de Jack, le propriétaire de la scierie -, Grace va tout mettre en oeuvre pour découvrir qui est vraiment Peter, d’où il vient, et percer le secret de son incroyable histoire…