[CRITIQUE] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, de James Gunn

Très attendu au tournant, James Gunn a la lourde tâche de faire une suite aussi réussie que le premier volume. Ayant visiblement eu carte blanche, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 se révèle bien plus fun et plus coloré, tout en troquant le coté épique pour approfondir ses personnages et créer un récit plus intime et moins dans l’esbroufe. Voguant dans un entre-deux déroutant, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 ne déçoit pas : débridé, drôle et pêchu, le film de James Gunn perd peut-être l’effet de surprise du premier opus mais propose une histoire aboutie en évitant brillamment la redite.
Et je pense qu’il est sincèrement temps de créer un Groot pour de vrai : j’en veux un !!

[CRITIQUE] Power Rangers, de Dean Israelite

Autre adaptation aussi attendue que crainte de ce début d’année, Power Rangers débarque sur la pointe des pieds et parvient à tirer son épingle du jeu de façon très inattendue, en proposant un cocktail effervescent d’action et de comédie fun, moderne aux accents kitschs assumés. Certes, le film de Dean Israelite n’hésite pas à « emprunter » toutes ses bonnes…

[SPOILERS] Logan : Retour sur le film

ATTENTION, CE QUI VA SUIVRE N’EST RÉSERVÉ QU’À CEUX QUI ONT VU LE FILM. Abandonnez la lecture de cet article tant qu’il en est encore temps. Surtout si vous êtes fan de… Non ! Vous en avez trop lu, partez. Pour ceux qui ont déjà vu le film… on est bien, là non ?

[CRITIQUE] Logan, de James Mangold

Dire que Logan est le meilleur film Wolverine solo est à la fois une vérité et une facilité : la tâche était plutôt facile, vu la qualité discutable des deux premiers films ! Cette fois, James Mangold a bien retenu la leçon et nous livre un Wolverine enfin à la hauteur de cet anti-héros charismatique : violent, brutal, désespéré… tout simplement génial. Logan boucle la boucle et passe le relais avec brio, révélant une X-23 tout aussi enragée et un duo à la fois atypique et attachant. En s’émancipant du traitement classique du film de super-héros, James Mangold livre un dernier acte inspiré et réussi. SNIKT!