[CRITIQUE] Ouija, de Stiles White

Décevant, facile et cliché, Ouija fait l’effet d’un soufflé raté : une apparence prometteuse mais qui ne ressemble plus à rien en quelques minutes. Si la bande-annonce avait tout pour plaire, le film de Stiles White est un plat réchauffé et sans saveur, qui, en plus de s’enfoncer dans la médiocrité, propose un rebondissement ultra fade qui ne se paie même pas le luxe d’être prévisible, tant il est totalement dénué d’intérêt. Pour un film que j’attendais beaucoup l’année dernière, la déception est totale.

Les Incontournables UGC – Du 14 au 20 janvier 2015

Cette année, les cinémas UGC renouvellent la semaine des Incontournables UGC. Pendant une semaine, les films qui ont marqués 2014 sont de nouveaux à l’affiche et c’est l’occasion de faire des séance de rattrapage. Profitez-en grâce à un tarif réduit : la place est à 3,50 euros !
Découvrez la sélection…

Top 2014 : Les meilleurs films de l’année

2014, c’est un peu l’année que j’attendais pas coté cinéma.
En dehors de mes grosses attentes, j’ai souvent été prise au dépourvu par de belles surprises et pas mal de déceptions. Mais ce sont surtout de jolies prises de risques qui attirées mon attention, en tout cas des films qui sortent un peu de mon ordinaire (moi la fan de blockbusters, j’entends). Si Lars Von Trier a beaucoup été critiqué pour Nymphomaniac, une fois passé le choc du deuxième volet (très hard), j’ai adoré sa vision et son message sur la sexualité féminine (aussi libre soit-elle, elle n’est pas en libre-service). Et puis il y a eu quelques « OFNIs » sympathiques comme un huis-clos en voiture avec Tom Hardy dans Locke, un film tout en Lego, de la grosse prise de tête avec Jake Gyllenhaal dans Enemy, un triptyque intimiste avec Young Ones ou encore une histoire d’amour 2.0 hanté par la voix sexy de Scarlett Johansson dans Her. La France n’a pas été en reste : j’avais promis que je verrai plus de films français et si certains m’ont agréablement surprises, beaucoup m’ont sérieusement mise en pétard (mais j’en parle dans mon Flop 10).
Et enfin il y a eu les coups de cœur, ce qui m’ont plus instantanément et ceux qu’ils a fallu que je digère avant de réaliser que j’avais été séduite. Au final, mon choix c’est resserré autour de 15 films. Les voici, vous les attendiez, mes dix chouchous 2014 sont

Flop 2014 : Les pires films de l’année

Comme tous les ans, il y a toujours un bon gros lot de films que j’ai pas aimé. Grosses déceptions, ratages complets ou simplement pas ma came, le tri n’a pas été facile. Evidemment, il y a les cibles faciles et, en tête de peloton, se trouvent surtout les films qui sentaient mauvais dès le début comme, RoboCop, 300 – La Naissance d’un Empire, Sin City 2 – J’Ai Tué Pour Elle et Rec 4 – Apocalypse. Et puis il y a ceux qui m’ont passablement énervée tant ils étaient navrants et là, il y a pas mal de comédies / soupes dramatiques françaises. J’y reviendrais un peu plus tard.
Dans ce Flop 2014, je me concentre vraiment sur les films qui m’ont déçus et les voici