[CRITIQUE] Thor – Ragnarok, de Taika Waititi (sans spoiler)

Fun, criblé d’action et exalté, Thor s’offre un troisième volet qui rattrape un personnage qui a bien du mal à s’imposer face à ses comparses plus populaires, tels qu’Iron Man ou Captain America. Alors que Marvel Studios nous inonde de petits nouveaux dans le MCU, Thor – Ragnarok en profite pour resituer les bases et créer un univers bien marqué par le « action hero » des années 80. Sous la houlette de Taika Waititi, le film propose une orientation plus rock, décomplexé, plein d’esbroufe et surtout, placé sous le signe de l’humour. Mais à deux films d’Avengers – Infinity War, est-ce vraiment ce que nous attendions du retour du héros Asgardien ? Malgré un opus divertissant et solide, Thor – Ragnarok ressemble plus à un pansement pour faire oublier Le Monde des Ténèbres qu’à un véritable chapitre amenant vers le prochain affrontement très attendu des Avengers contre Thanos. Autant je suis fan de Marvel Studios et je me suis bien amusée devant Thor – Ragnarok, il faut avouer que la boîte à idées sonne un peu creux dans le fond…

Publicités

[CRITIQUE] Kingsman – Le Cercle d’Or, de Matthew Vaughn

KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

[CRITIQUE] American Assassin, de Michael Cuesta

Nerveux, criblé d’action et de testostérones, American Assassin propose une intrigue certes classique mais bien rodée, rendant l’ensemble aussi efficace que divertissant. Michael Cuesta livre un film assumé et relativement crédible, qui se démarque des récents opus du même genre qui cherchaient trop à duper le spectateur. Ici, American Assassin adapte un anti-Bond, sur fond de…

[CRITIQUE] Seven Sisters, de Tommy Wirkola

2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparaît mystérieusement…

[VIDÉO] Kingsman – Le Cercle d’Or : Découvrez l’affiche française

KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

En salles le 11 octobre 2017
Réalisé par Matthew Vaughn
Avec Colin Firth, Julianne Moore, Taron Egerton, Mark Strong, Halle Berry, Elton John, Jeff Bridges…