[VIDÉO] Avengers – Infinity War : Découvrez la bande-annonce (VOST)

Tandis que les Avengers et leurs alliés continuent de protéger le monde de menaces trop grandes pour un seul héros, un nouveau danger émerge des ombres cosmiques. Un despote intergalactique infâme, dont le but est de rassembler les six Pierres d’Infinité, des artefacts disposant d’un pouvoir inimaginable, et de les utiliser pour imposer sa volonté tordue à l’ensemble de la réalité. Tout ce que les Avengers ont combattu conduit à ce moment – le destin de la Terre et l’existence elle-même n’ont jamais été aussi incertains.

En salles le 25 avril 2018
Réalisé par Joe et Anthony Russo
Avec Chris Evans, Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Scarlett Johansson, Chris Pratt, Zoe Saldana, Tom Holland, Sebastian Stan, Chadwick Boseman, Tom Hiddleston et Josh Brolin…

Publicités

[NEWS] Avengers – Infinity War : En attendant la bande-annonce… [UPDATE : date annoncée !]

Tandis que les Avengers et leurs alliés continuent de protéger le monde de menaces trop grandes pour un seul héros, un nouveau danger émerge des ombres cosmiques. Un despote intergalactique infâme, dont le but est de rassembler les six Pierres d’Infinité, des artefacts disposant d’un pouvoir inimaginable, et de les utiliser pour imposer sa volonté tordue à l’ensemble de la réalité. Tout ce que les Avengers ont combattu conduit à ce moment – le destin de la Terre et l’existence elle-même n’ont jamais été aussi incertains.

En salles le 25 avril 2018
Réalisé par Joe et Anthony Russo
Avec Chris Evans, Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Scarlett Johansson, Chris Pratt, Zoe Saldana, Tom Holland, Sebastian Stan, Chadwick Boseman, Tom Hiddleston et Josh Brolin…

[CRITIQUE] Logan Lucky, de Steven Soderbergh

Deux frères pas très futés décident de monter le casse du siècle : empocher les recettes de la plus grosse course automobile de l’année. Pour réussir, ils ont besoin du meilleur braqueur de coffre-fort du pays : Joe Bang. Le problème, c’est qu’il est en prison…

[CRITIQUE] Épouse-Moi Mon Pote, de Tarek Boudali

Yassine, jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc…

[CRITIQUE] Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve

35 ans après le film original de Ridley Scott, Denis Villeneuve ressuscite l’œuvre incontournable de science-fiction Blade Runner pour une suite aux enjeux colossaux. Si l’esthétique impeccable, à la fois sublime et léchée, place Blade Runner 2049 dans la cour des grands, ce nouvel opus ne fait que reprendre le concept narratif du premier film, entre contemplation et bande-originale hypnotisante. Entre lenteur datée et épaississement des théories déjà en place, Blade Runner 2049 ravira probablement les fans de l’ambiance lunaire du premier film mais laisse un sentiment assez mitigé entre la beauté des images, le respect de l’oeuvre originale et le manque de prise de risque et/ou de personnalité.

[COUP DE CŒUR] Le Sens de la Fête, d’Éric Toledano et Olivier Nakache

Drôle, chaleureux et humain, le nouveau film du duo Toledano-Nakache vise une nouvelle fois juste en proposant une comédie chorale colorée et réussie, rappelant leurs premiers succès avant Intouchables. Le Sens de la Fête enivre au cours d’une soirée criblée d’imprévus, de dérapages et de personnages détonnant, le tout orchestré avec un sens du rythme excellent. Un véritable feel-good movie qui donne la pèche, le sourire et, comme souvent chez Toledano-Nakache, l’envie de chanter et de danser avec le film !

[CRITIQUE] American Assassin, de Michael Cuesta

Nerveux, criblé d’action et de testostérones, American Assassin propose une intrigue certes classique mais bien rodée, rendant l’ensemble aussi efficace que divertissant. Michael Cuesta livre un film assumé et relativement crédible, qui se démarque des récents opus du même genre qui cherchaient trop à duper le spectateur. Ici, American Assassin adapte un anti-Bond, sur fond de…