[SUMMER TV] Des séries à binge-watcher ou à découvrir cet été

Que vous soyez en vacances ou enchaîné au bureau, l’été est toujours le moment idéal pour décompresser, rattraper les épisodes de série en retard ou alors en découvrir de nouvelles. Voici un petit extrait de séries que j’ai découvertes (et parfois redécouvertes) dans l’année et que je vous conseille. Comme d’habitude : beaucoup de légèreté, un peu de drama et pas mal de personnages féminins. On ne change pas une équipe qui gagne ^^

[CRITIQUE] Spider-Man : Homecoming, de Jon Watts

Fun, léger et, surtout, original, la nouvelle version de Spider-Man au cinéma parvient à proposer du neuf dans une saga déjà revisitée 5 fois en 15 ans ! Jon Watts livre un film jeune, divertissant et enthousiaste, parvenant enfin à livrer le Peter Parker trublion et attachant qu’on attendait, sans pour autant délaisser son alter-ego qu’il ose déplacer loin des buildings de New york. Si le film ne parvient pas à se détacher de l’ombre imposante du Marvel Cinematic Universe et commet un petit impair en fin de parcours, il bénéficie tout de même de la super-recette calibrée de Marvel Studios, faisant de Spider-Man : Homecoming un des petits plaisirs assumés de l’été !

Les films pop-corn à voir cet été

Fin juin et après une bonne canicule, on peut se le dire : l’été est là.
Que vous soyez en vacances ou pas, le cinéma sort l’artillerie lourde pour vous attirer dans ses salles obscures. Parmi les films « pop-corn » de l’été, il y a du bon gros blockbuster, des films à voir en famille et d’autres à voir entre copains ou encore du frissons. Évidement, cette liste n’est pas exhaustive et pointe les grosses sorties de l’été ! Voici les films pop-corn à ne pas manquer cet été…

[CRITIQUE] Problemos, d’Eric Judor

Jeanne et Victor sont deux jeunes Parisiens de retour de vacances. En chemin, ils font une halte pour saluer leur ami Jean-Paul, sur la prairie où sa communauté a élu résidence. Le groupe lutte contre la construction d’un parc aquatique sur la dernière zone humide de la région, et plus généralement contre la société moderne, la grande Babylone. Séduits par une communauté qui prône le « vivre autrement », où l’individualisme, la technologie et les distinctions de genre sont abolis, Jeanne et Victor acceptent l’invitation qui leur est faite de rester quelques jours. Lorsqu’un beau matin la barrière de CRS qui leur fait face a disparu…la Communauté pense l’avoir emporté sur le monde moderne. Mais le plaisir est de courte durée… à l’exception de leur campement, la population terrestre a été décimée par une terrible pandémie. Ce qui fait du groupe les derniers survivants du monde. Va-t-il falloir se trouver de nouveaux ennemis pour survivre ?

[CRITIQUE] Aurore, de Blandine Lenoir

Aurore est séparée, elle vient de perdre son emploi et apprend qu’elle va être grand-mère. La société la pousse doucement vers la sortie, mais quand Aurore retrouve par hasard son amour de jeunesse, elle entre en résistance, refusant la casse à laquelle elle semble être destinée. Et si c’était maintenant qu’une nouvelle vie pouvait commencer ?