[VIDÉO] Moi, Tonya : Découvrez l’affiche et la bande-annonce

En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d’avoir planifié et mis à exécution l’agression…

Réalisé par Craig Gillespie
En salles le 21 février 2018
Avec Margot Robbie, Sebastian Stan, Allison Janney…

Publicités

[CRITIQUE] Jalouse, de David et Stéphane Foenkinos

Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de 18 ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d’action s’étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage… Entre comédie grinçante et suspense psychologique, la bascule inattendue d’une femme.

[CRITIQUE] Coco, de Lee Unkrich et Adrian Molina

Bercé par la musique et les émotions, le nouveau Disney et Pixar apporte chaleur et d’allégresse dans la grisaille pré-hivernale, à travers une aventure haute en couleurs – visuellement fantastique – au message universel. Lee Unkrich et Adrian Molina célèbrent le Mexique et ses traditions autour de thèmes fédérateurs tels que la famille, son amour et son héritage culturel, tout en distillant beaucoup d’humour et de fraîcheur, aussi bien dans ses personnages que dans son approche. Novateur, Coco émerveille grâce à un univers riche et lumineux, ainsi que par son traitement narratif chargé en émotions autour d’un sujet qui touche en plein cœur, aussi bien les petits que les plus grands. Petit conseil au passage : pensez à prendre quelques mouchoirs… !

[CRITIQUE] Justice League, de Zack Snyder(-ish) (sans spoiler)

Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique…

[CRITIQUE] Épouse-Moi Mon Pote, de Tarek Boudali

Yassine, jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc…

[CRITIQUE] Thor – Ragnarok, de Taika Waititi (sans spoiler)

Fun, criblé d’action et exalté, Thor s’offre un troisième volet qui rattrape un personnage qui a bien du mal à s’imposer face à ses comparses plus populaires, tels qu’Iron Man ou Captain America. Alors que Marvel Studios nous inonde de petits nouveaux dans le MCU, Thor – Ragnarok en profite pour resituer les bases et créer un univers bien marqué par le « action hero » des années 80. Sous la houlette de Taika Waititi, le film propose une orientation plus rock, décomplexé, plein d’esbroufe et surtout, placé sous le signe de l’humour et de la bromance. Mais à deux films d’Avengers – Infinity War, est-ce vraiment ce que nous attendions du retour du héros Asgardien ? Malgré un opus divertissant et solide…